Article Presse rentrée 2021

Article paru dans la Nouvelle République le 14/09/2021

A Bressuire, la Terre des Enfants s'épanouit
Sept ans après sa création et quatre ans après son déménagement rue Marcel-Pagnol, l’école Montessori Terre des enfants de Bressuire fait une rentrée bien dans ses pénates.
« Nous avons connu une belle année scolaire l’an dernier », se réjouit Anaïs Cousantier, présidente de l’association Graines d’éveil qui porte cette école. L’équipe de l’école en a même profité pour écrire Le Livre de l’école dehors de la Terre des enfants avec Blandine Pluchet.
« Nous avions un petit effectif avec 16 enfants contre plus de 25 en 2019. Rien d’alarmant puisque nous avons ces pics et ces creux chaque année. Cela ne nous a pas empêchés de connaître une belle année pédagogique et ces petits effectifs nous ont même facilité la gestion des protocoles sanitaires. »
Cette facilité perdure puisque l’ensemble de l’école est considéré par l’administration comme un groupe homogène, ce qui l’exonère de toute gestion des brassages de groupes. Avec la journée hebdomadaire d’école dehors que pratique Terre des enfants depuis sa création, cette crise sanitaire a même suscité des envies.
« Nous avons de plus en plus de contacts de parents dont les enfants ne vivent plus comme avant à l’école et ne veulent plus y aller, constate Claire Sicot, codirectrice de Terre des enfants. Nous avons même une liste d’attente désormais. »
Car cette année, l’école accueille 24 enfants dans sa yourte, son chalet et son campement. Elle pourrait en accueillir plus mais le groupe des 3-6 ans est complet (15 enfants). À l’autre extrémité du spectre scolaire, Anaïs Cousantier se félicite de la réussite des anciens élèves.

Le passage au collège validé« Pour les élèves dont je peux parler en connaissance de cause, le passage en 6e dans le public comme dans le privé se passe très bien. Ces élèves avaient une grande envie de partager une vie collective plus développée. Cela valide notre enseignement. Désormais, je peux affirmer que la bascule au collège se fait bien. »
Renforcée l’an dernier par l’arrivée de Marine Luhet (référente des 3-6 ans), l’équipe s’est encore étoffée cette année avec l’arrivée de Monica Pytel en contrat aidé pour l’assister. Claire Sicot est à la fois codirectrice et coordinatrice des 7-12 ans et Jérôme Thévenin responsable de l’école dehors. Tous sont aidés d’intervenants en musique ou anglais ou ponctuellement sur d’autres domaines.
Désormais bien installée, l’école Montessori bressuiraise a atteint les cinq ans qui auraient pu lui permettre de prétendre à une contractualisation avec l’Éducation nationale. « Mais cela aurait imposé aux membres de notre équipe pédagogique de passer des diplômes qu’ils n’ont pas le temps de passer, explique Anaïs Cousantier. Nous avons donc décidé de temporiser. »
Renseignements : assograinesdeveil@gmail.com


 

«